Extrait du portfolio dans Well Well Well.

Ses yeux brûlaient. Cheveux collés sur le carrelage blanc du mur, de l’eau, et encore de l’eau qui dégoulinait sur son visage, remplissant sa bouche brillante, éclaboussant son corps pâle. J’avais sous mes doigts glissants une multitude d’espaces fascinants. Belle à en avoir des envies malsaines, cambrure, halètements. Je pourrais dévorer sa chair fine, j’y entrevois les veines bleues qui tapent de désir. Eternisation d’un moment qui grince des dents, des ongles sur sa peau. Emprisonnée des mouvements de mes mains, de ma tête entre ses jambes, de ma langue sur son tatouage.

Extrait du portfolio dans Well Well Well.
Extrait du portfolio dans Well Well Well.
info
×

Les doigts, pleins. Suffoquements. Il n'y a plus que le brouillard qui s'affale sur les vitres, la buée qui goutte entre les blancs. Chair pétrifiée au rythme des spasmes, la langue qui vire. Intemporel.
 Mont rose. Chuchotements. Perles irisées dans l'antre du démon, écartée en étoile, air ambré, précieuse. Plus rien. Un silence, si fort que la peau se tend. Mains crispées. Ombre des seins qui se tord, palpitants. Petite mort. Impénétrée.

Using Format